Aucun favori

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES D'AVALANCHES ?

On distingue trois différents types d'avalanches, en fonction de leur mécanisme de déclenchement : les avalanches de neige meuble, les avalanches de plaque et les avalanches de glissement.

QUELS SONT LES DIFFÉRENTS TYPES D'AVALANCHES ?
1
2
3
4
5

Avalanche de neige meuble
1
Avalanche de neige meuble "sèche"
Avalanche de neige meuble
2
Avalanche de neige meuble "mouillée"
Avalanche de poudreuse
3
Avalanche de poudreuse
Avalanche de plaque
4
Avalanche de plaque
Avalanche de glissement
5
Avalanche de glissement
Avalanche de neige meuble

Avalanche de neige meuble "sèche"

Une avalanche de neige meuble, souvent appelée "glissement de neige meuble", peut être sèche ou humide. Elle se caractérise par une rupture ponctuelle et un cône d'écoulement qui s'élargit en forme de poire. La plupart du temps, ces avalanches sont plutôt petites et n'ont guère le potentiel d'ensevelir une personne. On observe souvent des avalanches de neige meuble sèche après des chutes de neige fraîche et sur des terrains extrêmement raides de plus de 40°.

Avalanche de neige meuble

Avalanche de neige meuble "mouillée"

On observe des avalanches de neige meuble mouillée en cas de fort réchauffement, souvent sur des dalles rocheuses raides à partir de 35° environ. Une fois lancées, ces avalanches peuvent également progresser dans des sections plus plates.

Avalanche de poudreuse

Avalanche de poudreuse

Les avalanches dites de poudreuse sont des avalanches de neige sèche. Les masses de neige se mélangent à l'air et accélèrent très rapidement en créant des aérosols. En fonction du volume de neige mobilisé suite à la rupture, les avalanches de poudreuse peuvent être superficielles ou générer une énorme onde de choc avec un gros potentiel de destruction. Elles produisent souvent un aérosol bien caractéristique.

Avalanche de plaque

Avalanche de plaque

L'avalanche de plaque est le type d'avalanche le plus meurtrier pour les amateurs de sports d'hiver - environ 99 % des victimes d'avalanches meurent dans des avalanches de plaque. Elle se caractérise par un décrochement le long d'une ligne de rupture marquée de vingt à plusieurs centaines de mètres de large. Les avalanches de plaque nécessitent une pente d'au moins 30° pour glisser, elles sont généralement sèches et glissent sur une couche de neige fragile. Elles se produisent lorsqu'une "couche de neige liée" (la plaque) repose sur une couche fragile (généralement une couche de neige très molle aux cristaux anguleux). Si la couche fragile est perturbée (par exemple par le passage d'une personne ou une explosion), la rupture se propage en quelques secondes, de sorte que l'ensemble de la plaque commence à glisser et accélère.

Avalanche de glissement

Avalanche de glissement

L'avalanche de glissement est une forme particulière d'avalanche que l'on observe généralement sur les pentes d'herbe raides (à partir de 27°). Lors d'une avalanche de glissement, une plaque de neige glisse sur un film d'eau. Celui-ci se forme par exemple lorsque de l'humidité s'infiltre de la neige vers le sol et s'accumule sur de l'herbe couchée (avalanche de glissement chaude). L'humidité provient parfois aussi du sol (prairies humides) ou se forme lorsque la première neige tombe sur des pentes d'herbe très humides. Typiquement, des fissures ou amorces appelées "gueules de poisson" se forment au-dessus de la plaque avant qu'elle ne glisse. Les avalanches de glissement ne peuvent pas être déclenchées par des personnes ni des explosions. Elles sont spontanées et il n'est guère possible de prévoir si et quand elles se déclencheront.

Types d'avalanches Types d'avalanches Types d'avalanches

COMMENT DIFFÉRENCIER LES TYPES D'AVALANCHES ?

La science distingue et définit les avalanches en premier lieu selon leur mécanique et leur mécanisme de déclenchement. Les trois types d'avalanches suivants sont importants pour nous, amateurs de sports d'hiver : l'avalanche de glissement, l'avalanche de neige meuble et l'avalanche de plaque. 

Ces trois principaux types d'avalanches peuvent être subdivisés et définis plus précisément selon des critères supplémentaires, par exemple si elles sont sèches ou humides, si elles se produisent sur une couche proche du sol ou sur une couche fragile située au sein du manteau neigeux, et si elles se mélangent à l'air sur leur trajectoire ou si elles "coulent". Selon le cas, on parle également d'avalanches de neige mouillée, d'avalanches de neige sèche, d'avalanches de fond ou d'avalanches de poudreuse. Toutes ces sous-catégories appartiennent toutefois à l'un des trois premiers types d'avalanche : Avalanche de plaque, avalanche de neige meuble ou avalanche de glissement. 

Afin d'identifier les dangers sur le terrain et de pouvoir évaluer le risque de manière appropriée, il est essentiel de pouvoir distinguer les différents types d'avalanches et de comprendre leurs mécanismes de déclenchement respectifs. 

AVALANCHE DE GLISSEMENT AVALANCHE DE PLAQUE AVALANCHE DE NEIGE MEUBLE

AVALANCHE DE GLISSEMENT

Même si les avalanches de glissement ressemblent souvent à des avalanches de plaques, elles font très rarement des victimes. Cela s'explique par le fait qu'elles ne peuvent pas être déclenchées par le passage d'un skieur ou alpiniste. La règle de base est de ne pas rester inutilement sous des avalanches de glissement ou des fissures dans le manteau neigeux. Le risque d'avalanches de glissement est facilement identifiable grâce aux amorces typiques en "gueule de poisson". 

  • Fissure d'amorce typique ("gueule de poisson") 
  • Ne peut pas être déclenchée artificiellement 
  • Pente > 27°, souvent à basse et moyenne altitude 
  • Glisse sur un film d'eau - généralement sur des pentes herbeuses raides 
  • Fait très rarement des victimes 

AVALANCHE DE PLAQUE

Les avalanches de plaque sont généralement déclenchées par les amateurs de sports d'hiver. 98 % des victimes d'avalanches meurent dans des avalanches de plaque ; 95 % d'entre elles déclenchent elles-mêmes leur avalanche. La rupture se propage rapidement dans le manteau neigeux à une vitesse de 80 à 200 km/h. Il en résulte un détachement au niveau de la couche fragile et un glissement de la plaque. 

  • Ligne de rupture typique 
  • La "plaque" se détache brusquement 
  • Glissement de la neige sous forme de plaque (en quelques secondes) 
  • Pente > 30°. 
  • Concerne 98 % des victimes d'avalanches l'hiver

AVALANCHE DE NEIGE MEUBLE

Les avalanches de neige meuble représentent environ 2 % des décès dus aux avalanches. La plupart du temps, elles n'entrainent pas d'ensevelissement mortel, mais une chute sur un terrain rocheux causant des blessures mécaniques. Ces avalanches se produisent en général uniquement sur des terrains extrêmement raides : les avalanches de neige meuble sèche après une chute de neige, les avalanches de neige meuble mouillée en cas de fort réchauffement ou de pluie. 

  • Rupture ponctuelle, à partir d'où le cône d'écoulement typique s'élargit en forme de poire. 
  • Peut être mouillée ou sèche, généralement sur un terrain rocheux extrêmement raide. 
  • Conduit souvent à la chute puisqu'elle entraine le pratiquant 
  • Pente autour de 40° (neige sèche) ou 35° env. en cas de neige mouillée 
  • Représente environ 2 % des victimes d'avalanches.

QUIZ – DISTINGUER LES TYPES D'AVALANCHES 

Testez vos connaissances sur les différents types d'avalanches dans notre Quiz. 

Choisissez à chaque fois la bonne réponse puis cliquez sur Continuer.

Étape 1 Étape 2 Étape 3 Étape 4

Types d'avalanches
1 — Quel type d'avalanche est représenté sur l'image ?

Malheureusement, ce n'est pas la bonne réponse.

Types d'avalanches
2 — Quel type d'avalanche est représenté sur l'image ?

Malheureusement, ce n'est pas la bonne réponse.

Types d'avalanches
3 — Quel type d'avalanche est représenté sur l'image ?

Malheureusement, ce n'est pas la bonne réponse.

Félicitations

Tu as répondu correctement à toutes les questions du quiz.

L'AVALANCHE DE PLAQUE
L'AVALANCHE DE PLAQUE

L'AVALANCHE DE PLAQUE

Les avalanches de plaque constituent le risque principal et le type d'avalanche le plus mortel pour les amateurs de sports d'hiver. Dans 95 % des cas, c'est la victime elle-même qui déclenche l'avalanche de plaque. 

COMMENT FONCTIONNE UNE AVALANCHE DE PLAQUE ? COMMENT FONCTIONNE UNE AVALANCHE DE PLAQUE ? COMMENT FONCTIONNE UNE AVALANCHE DE PLAQUE ?

COMMENT FONCTIONNE UNE AVALANCHE DE PLAQUE ? 

Lors d'une avalanche de plaque, l'ensemble de la plaque de neige se détache et se met à glisser soudainement. Une fois emporté, il est pratiquement impossible de s'en échapper. Dans les Alpes, environ 115 personnes meurent chaque année dans des avalanches, dont la très grande majorité dans des avalanches de plaques. Le risque d'avalanche n'est pas une constante. Il y a ce que l'on appelle des "périodes avalancheuses", c'est-à-dire des moments où les conditions météorologiques et le manteau neigeux sont particulièrement dangereux - c'est généralement le cas pendant quelques jours par an. Avant et après, les conditions peuvent souvent être plutôt sûres sur le plan avalancheux. Il est donc important de reconnaître ces phases de danger spécifiques. Le risque d'avalanche varie souvent dans l'espace, et ne concerne en général que certaines expositions, altitudes ou typologies de terrain. Il est donc logiquement possible d'éviter les zones dangereuses.

LES "INGRÉDIENTS" D'UNE AVALANCHE DE PLAQUE

Une plaque de neige est une "occurrence rare". Pour qu'une avalanche de plaque puisse se produire, des conditions très particulières doivent être réunies. Il n'y a que quand les quatre "ingrédients" suivants sont réunis dans le manteau neigeux et sur le terrain, qu'une avalanche de plaque peut se produire.  

  • STRUCTURE INSTABLE: une plaque de neige cohésive se trouve au dessus d'une couche fragile à très faible cohesion. 
  • INITIATION DE LA RUPTURE: le passage d'un skieur, à la montée ou à la descente, exerce une force sur une couche fragile. 
  • PROPAGATION DE LA RUPTURE: Si la couche fragile s'étend sur une surface importante et que les caractéristiques de la plaque sont défavorables sur une grande étendue, la rupture se propage dans la couche fragile et la plaque glisse: c'est l'avalanche. 
  • RAIDEUR DE LA PENTE: la plaque ne glisse que si l'inclinaison de la pente est supérieure à 30°.  

COMMENT FONCTIONNE UNE AVALANCHE DE PLAQUE ?

1
2
3
4

Stratification
1
Stratification
Initialisation
2
Initialisation
Propagation
3
Propagation
Pente
4
Pente

Stratification

La première condition pour qu'une plaque de neige se forme est une "stratification défavorable", c'est-à-dire qu'il existe une couche de neige fragile et qu'elle soit recouverte d'une couche de neige à plus forte cohésion. Le terme de neige à plus forte cohésion ou "liée" ne doit pas être assimilé à de la neige "dure ou croutée". Les cristaux de neige fraîche, meubles mais légèrement imbriqués, sont déjà suffisamment "liés" pour transmettre les tensions, ce qui peut entraîner un déclenchement. Les couches fragiles typiques, c'est-à-dire les couches avec une faible cohésion entre les cristaux, sont le givre de surface, le givre en profondeur (neige en gobelets, "gros grains de neige") ou les cristaux anguleux. Le mécanisme de propagation d'une avalanche de plaque doit toujours être compris comme une interaction entre la "plaque" et la "couche fragile" sous-jacente.  

Initialisation

Deuxièmement, la rupture de cette couche fragile doit être initialisée, c'est-à-dire déclenchée. La plupart du temps, c'est le passage d'un skieur qui agit sur la couche fragile et la perturbe. La facilité avec laquelle une couche fragile peut être déclenchée dépend avant tout de l'épaisseur et de la dureté de la plaque de neige qui la recouvre. La profondeur d'enfoncement ainsi que la profondeur de la couche fragile sont de bonnes indications.  

Propagation

Troisièmement, il est important de savoir si la rupture initiée peut se propager. Si la plaque a une cohésion suffisante et si la couche fragile en dessous est suffisamment instable, la rupture se propage à travers le manteau neigeux en une fraction de seconde. Dans le cas de couches fragiles de faible densité (composées généralement de cristaux anguleux, gros et sans cohésion), la plaque peut être très souple et sembler "non liée" tout en glissant. En revanche, si la couche fragile est plutôt résistante, une "plaque" plus dure ou mieux transformée est nécessaire pour que la rupture se propage. 

Pente

Quatrièmement, il faut une pente suffisante pour que la plaque de neige puisse glisser. Pour qu'une avalanche de plaque se produise, l'inclinaison de la pente doit être supérieure à 30°. Pour pouvoir glisser et se dégager de la "friction latérale", la plaque doit aussi faire une taille minimum, au moins 20 x 20 mètres. L'observation des avalanches "déclenchées par des skieurs" montre une pente médiane de 38° à l'endroit le plus raide de l'avalanche. 

Quelles sont les conditions nécessaires pour qu'une avalanche de plaque se produise ?

QUIZ SKI DE RANDONNÉE : L'AVALANCHE DE PLAQUE

Les avalanches de plaque sont de loin celles qui font le plus de victimes parmi les amateurs de sports d'hiver. Dans 95% des cas, l'avalanche de plaque est déclenchée par la victime elle-même. Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

L'AVALANCHE DE PLAQUE
L'AVALANCHE DE PLAQUE retour

QUIZ SKI DE RANDONNÉE : L'AVALANCHE DE PLAQUE

Quelles sont les conditions nécessaires pour qu'une avalanche de plaque se produise ? Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

1
2
3
4
L'AVALANCHE DE PLAQUE

Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

VENT FORT

EXPOSITION NORD

PENTE DE PLUS DE 30°

SURCHARGE

COUCHE FAIBLE AU-DESSUS DE NEIGE LIÉE

NEIGE FRAICHE

SURFACE DE GLISSEMENT SOUPLE

CAPACITÉ D'EXPANSION DE LA COUCHE FAIBLE

NEIGE A FAIBLE COHESION

NEIGE LIÉE SUR UNE COUCHE FAIBLE

BASSES TEMPÉRATURES JUSQU'À -10°C

NEIGE FRAICHE

Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

FÉ­LI­CI­TA­TIONS

Tout est correctement attribué.

Quiz
L'AVALANCHE DE PLAQUE
L'AVALANCHE DE PLAQUE retour

QUIZ SKI DE RANDONNÉE : L'AVALANCHE DE PLAQUE

Quelles sont les conditions nécessaires pour qu'une avalanche de plaque se produise ? Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

1
2
3
4
L'AVALANCHE DE PLAQUE

Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

VENT FORT

EXPOSITION NORD

PENTE DE PLUS DE 30°

SURCHARGE

COUCHE FAIBLE AU-DESSUS DE NEIGE LIÉE

NEIGE FRAICHE

SURFACE DE GLISSEMENT SOUPLE

CAPACITÉ D'EXPANSION DE LA COUCHE FAIBLE

NEIGE A FAIBLE COHESION

NEIGE LIÉE SUR UNE COUCHE FAIBLE

BASSES TEMPÉRATURES JUSQU'À -10°C

NEIGE FRAICHE

Glissez les quatre ingrédients d'une avalanche de plaque vers le coté gauche.

FÉ­LI­CI­TA­TIONS

Tout est correctement attribué.