Lavage et production de Ruban

Lavage et production de Ruban

La laine tondue et emballée sous forme de balles est envoyée depuis la Tasmanie vers l’Asie ou l’Europe : ORTOVOX s’appuyant sur deux chaînes d'approvisionnement, selon le groupe de produits.

Le procédé de lavage est toujours le même et consiste en quatre étapes:

  1. Les balles sont ouvertes et la laine est répartie dans des sortes d’énormes "machines à laver".
  2. Le lavage proprement dit a lieu dans plusieurs grandes cuves de lavage successives.
  3. La laine est ensuite séchée avec de l’air chaud.
  4. Tout ce que l'eau n’a pas pu nettoyer est ensuite enlevé mécaniquement. 

Le processus continue ensuite avec le peignage en ruban. Les rubans sont une étape très importante pour la production du fil. Tout d'abord, la laine est cardée : Les fibres de laine venant de lavage sont encore très en-mélées, le cardage desserre les fibres les unes des autres en douceur, il les met en parallèle et écarte les impuretés qu’il pourrait encore rester.

Une fois que cela est fait, la prochaine étape est le peignage. Cette étape permet d’éliminer les fibres courtes pour ne garder que celles qui ont une belle longueur. Celles ci sont ensuite encore un peu étirées pour obtenir une base de fibres bien uniforme. 

Toutes les fibres ainsi traitées sont combinées en une bande, qui est ensuite à nouveau rassemblée en grandes cannettes. Ces cannettes forment la matière qui sera utilisée lors de la filature, où avoir un fil propre, uniforme et stable est très important.