Aucun favori
Sous-chapitre: Situation d'urgence en alpinisme

Situation d'urgence en alpinisme - Réagir correctement

Contrairement aux zones dotées d’infrastructures bien développées, les facteurs spécifiques du site rendent le sauvetage en terrain alpin plus difficile.
Inaccessibilité du lieu de l'accident, poursuite de la progression par les services de secours, absence de couverture réseau ou facteurs météorologiques peuvent retarder l’intervention des secours.

Le secouriste joue donc un rôle vital pour aider la personne accidentée. En tant que première personne sur les lieux en cas d’accident, il doit maîtriser les gestes pour porter secours.

Le protocole de prise en charge des urgences vitales suivant clarifie les instructions importantes pour le secouriste.

01
Sécurité
Respirer / analyser la situation

Avant de passer à l’action, celui qui porte secours doit prendre du recul mentalement comme physiquement et prendre une profonde inspiration. Il n’y a qu’en restant raisonnablement calme qu’on pourra prendre les bonnes décisions. Le secouriste se fait une idée de la situation globale. Cela lui permet d’identifier les dangers objectifs, d'évaluer la gravité de l'accident et de réfléchir aux prochaines étapes.

Respirer / analyser la situation
Autoprotection

Votre propre protection passe avant tout! En alpinisme, la cordée se trouve souvent en terrain accidenté et est menacée par les chutes de pierres ou de glace ainsi que par d'autres dangers objectifs. Avant d’aider la personne blessée, on doit s’assurer de sa propre sécurité! Dans le pire des cas, si l’on encoure trop de risques à intervenir soi-même, on doit appeler les secours et attendre l’intervention des sauveteurs professionnels.

Protection du groupe

Si plusieurs personnes sont sur les lieux de l'accident, la sécurité du groupe doit être assurée (surtout dans le cas d’une course guidée). Ce n'est qu'alors que les premiers intervenants peuvent s’occuper d’aider la personne blessée.

Sécuriser les zones de danger

Pour sa propre protection et celle des autres, il faut protéger la zone de danger: par exemple, fermer l’accès au lieu de l'accident ou le délimiter clairement.
Si cela n’est pas possible ou s’avère souvent inutile dans la paroi elle-même, cela peut être nécessaire en cas d'accident pendant la marche d’approche ou pendant la descente, pour éviter les sur-accidents.

Evacuation de la zone dangereuse

La victime est-elle dans un endroit sujet aux accidents? Y a-t-il un risque de chute de pierres ou de glace? Si le lieu de l'accident est menacé par des dangers objectifs, le blessé doit être sorti de la zone dangereuse et emmené en lieu sûr à proximité, à condition que cela soit possible sans compromettre la sécurité de ceux qui lui portent assistance. En terrain escarpé, le secouriste doit s'assurer que ni lui ni la personne blessée ne risquent de glisser ou tomber plus bas. Si cela n'est pas possible, il devra appeler les secours et attendre l’intervention des sauveteurs professionnels.

Plaie avec un fort saignement

Si on voit une plaie qui saigne fortement, on doit arrêter le saignement avec un pansement de compression. Ceci avant même de parler à la victime, et qu'elle soit consciente ou non. Les saignements important mettent la vie en danger et doivent être arrêtés immédiatement. Pour cela, un pansement de compression est la meilleure solution.

02
Conscientisation
Vérifier si la victime est consciente

Le secouriste s'agenouille auprès du blessé et s’adresse à lui. Si la personne ne réagit pas, il la secoue doucement et lui parle à nouveau d’une voix plus forte.

Toute altération de l’état de conscience est le signe d’un risque vital. La réanimation passe donc toujours en priorité!

Bitte wähle einen Bewusstseinszustand aus:
La victime parle
En parlant, la victime montre une réaction adaptée à la situation
La victime ne parle pas
En cas de perte de conscience, appeler IMMEDIATEMENT les secours!
03
Mesures
En parlant, la victime montre une réaction adaptée à la situation
La victime est-elle tombée?
Oui
Non
Vérification du corps
Les symptômes sont connus?
Passer l’appel d’urgence
Oui
Non
Pansements
Appelez les secours
Installation de la victime
Conservation de la chaleur
Assistance psychologique
Attendre l’arrivée des secours
03
Mesures
En cas de perte de conscience, appeler IMMEDIATEMENT les secours!
Vérifier la respiration
La victime respire
La victime ne respire pas
Position latérale de sécurité
Réanimation 30 : 2
Vérifier la respiration
Conservation de la chaleur
Assistance psychologique
Attendre l’arrivée des secours
Premiers secours en montagne Premiers secours en montagne

Aller chercher de l'aide

Alors que dans certaines régions montagneuses, il y a encore une bonne réception à plus de 4 000 mètres d'altitude, dans d'autres régions reculées, appeler les secours par téléphone ne sera peut-être pas possible. On utilise alors le signal de détresse alpin comme moyen de communication. Ce signal de détresse peut aussi aider les secours en montagne à vous localiser en cas de difficultés.

Si les secours arrivent par les airs, il existe des conseils utiles pour faciliter le travail de l'hélicoptère. 

Appel d'urgence Signal de détresse alpin Sauvetage par les airs

APPEL D'URGENCE

Toute personne s’aventurant en terrain alpin doit être capable d’effectuer les premiers soins en cas d'urgence. Il est important de garder son calme et d’agir de façon réfléchie. Selon la gravité de la situation, un appel d'urgence doit être passé immédiatement: tout alpiniste doit absolument connaître le bon numéro d'urgence.

Si le téléphone portable ne capte pas sur le lieu de l'accident, il faut: éteindre le téléphone portable puis le rallumer (sans saisir le code PIN) et composer le 112 pour l'appel d'urgence Européen. Le téléphone portable peut ainsi détecter et utiliser le signal suffisant d'un autre fournisseur de réseau.

Aujourd'hui, tous les smartphones disposent d'une «fonction appel d'urgence» accessible sans déverrouillage et sans que l'itinérance du réseau ou des données ne soit nécessaire. Si la fonction d'appel d'urgence ne fonctionne pas non plus, la seule solution est de changer d’endroit.

REMARQUE: Il est parfois impossible de passer un appel d'urgence, mais l'envoi d'un SMS ou message WhatsApp fonctionne. Par conséquent, il est utile d'informer un ami avant la sortie qu’on l’alertera par SMS / WhatsApp en cas d'accident ("112, lieu de l'accident, problème"). Le destinataire peut passer l'appel d'urgence, transmettre l'information et répondre rapidement. 

SIGNAL DE DÉTRESSE ALPIN

S’il est absolument impossible d’alerter les secours par téléphone, le signal de détresse alpin sert à signaler l'urgence en montagne. Le signal est émis grâce à des signaux lumineux, sonores ou des gestes et s'applique dans l’ensemble des Alpes.

Déroulement:

  • 6 signes à 10 secondes d’intervalle / 1 Minute de pause / 6 signes à 10 secondes d’intervalle / etc.

Le signal peut être visuel (lampe frontale, miroir, veste ondulante ou similaire) ou acoustique (sifflet, cris). La procédure est répétée jusqu'à ce qu'une réponse arrive.

La réponse est généralement donnée par la procédure suivante:

  • 3 signes en une minute / 1 minute de pause / 3 signes en une minute

Les signes du signal de détresse et ceux de la réponse ne doivent pas nécessairement être identiques. 

SAUVETAGE PAR LES AIRS

Les secours ont été appelés et le sauvetage aérien est en route. Bien que les sauveteurs aériens soient des professionnels, on peut faciliter leur travail d’approche, tout en se protégeant soi-même ainsi que son ou ses partenaire(s).

  1. L'hélicoptère s'approche du lieu de l'accident. Le pilote doit être averti par gestes qu’on a besoin d'assistance: avec les deux bras tendus en l’air, signaler "OUI – A L’AIDE".
  2. Avant l'atterrissage, l'hélicoptère effectue souvent un vol d'observation, repart et revient. Il ne faut pas paniquer quand on voit l’hélicoptère repartir. Lorsque l'hélicoptère se rapproche enfin, le secouriste et la  victime se trouvent dans un endroit sûr et restent en position accroupie jusqu'à ce que l'hélicoptère ait atterri. 
  3. Le vent provoqué par les rotors crée un effet dit ‘Down Wash’, qui peut faire voler des objets. Le matériel doit donc être rangé en toute sécurité, de sorte que rien ne puisse s’envoler. 
  4. L'hélicoptère a atterri. Soit l'équipage vient vers celui qui les a alertés et la personne blessée – soit il leur fait signe qu'ils peuvent s'approcher de l'hélicoptère. 
Sauvetage par les airs

Carte d’urgence ORTOVOX

INFORMATIONS VITALES POUR LES PREMIERS SECOURS

Une intervention rapide et efficace peut sauver des vies en cas d'urgence. Pour que la prise en charge par les secouristes et l’équipe de secours en montagne puisse déjà commencer sur les lieux de l'accident, il est utile de disposer d'un maximum d'informations sur la victime. Pour cette raison, nous avons développé la carte d'urgence ORTOVOX avec l'alpiniste et expert Walter Würtl. Elle contient toutes ces informations importantes pour permettre une prise en charge optimale par les secouristes et les équipes des secours en montagne.

Vous trouverez la carte d’urgence ORTOVOX ici

Carte d’urgence ORTOVOX
1
2
3
4

Wir teilen die Notfallkarte in 4 Bereiche auf:

1
Informations importantes pour les secours
2
Bien réagir en cas d'urgence
3
Aperçu rapide pour les secours en montagne
4
Pour le secouriste
INFORMATIONS IMPORTANTES POUR LES SECOURS

INFORMATIONS IMPORTANTES POUR LES SECOURS

Avant la course, l'alpiniste a rempli la carte d'urgence. En plus de ses propres coordonnées et informations médicales, le nom du médecin de famille et la personne à contacter en cas d'urgence y sont indiqués.

Vous trouverez la carte d’urgence ORTOVOX ici

BIEN RÉAGIR EN CAS D’URGENCE

BIEN RÉAGIR EN CAS D’URGENCE

La carte d'urgence contient les numéros d'urgence officiels et explique le signal de détresse alpin.  

Vous trouverez la carte d’urgence ORTOVOX ici

APERÇU RAPIDE POUR LES SECOURS EN MONTAGNE

APERÇU RAPIDE POUR LES SECOURS EN MONTAGNE

Le secouriste inscrit les blessures ainsi que les informations les plus importantes sur l'accident. Les secours en montagne ont ainsi un aperçu rapide des blessures de la victime.

Vous trouverez la carte d’urgence ORTOVOX ici

POUR LE SECOURISTE

POUR LE SECOURISTE

Le secouriste conserve la zone supérieure détachable de la carte après l'arrivée des secours. Il trouve les coordonnées personnes à contacter en cas d'urgence, qu'il peut ainsi informer, ainsi que l’immatriculation de la voiture et d'autres informations personnelles importantes sur la personne blessée.  

Vous trouverez la carte d’urgence ORTOVOX ici

RÉSISTANTE
La carte d'urgence est faite d’un matériau résistant aux intempéries: elle est particulièrement robuste.
Astuce: Les crayons fonctionnent bien, même par grand froid.

Être préparé en cas d’urgence 

ORTOVOX a développé le ROCK DOC spécialement pour les alpinistes: une combinaison de sac à pof et trousse de premiers secours.
 
Pour une protection maximale, tous les modèles de sac à dos ORTOVOX TRAD sont livrés avec une carte d'urgence et un réflecteur RECCO intégré. Le réflecteur peut être localisé à partir d’un hélicoptère grâce au système RECCO, ce qui permet de rechercher des victimes dans de larges zones.

Decouvrez nos sacs à dos TRAD

Être préparé en cas d’urgence

Equipment d'urgence

First Aid Roll Doc

First Aid Roll Doc

EMERGENCY EQUIPMENT
En savoir plus
First Aid Rock Doc

First Aid Rock Doc

EMERGENCY EQUIPMENT
En savoir plus
First Aid Mini

First Aid Mini

EMERGENCY EQUIPMENT
En savoir plus

ORTOVOX utilise des cookies afin d'optimiser le site en fonction des besoins ses visiteurs. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies .

Je suis d'accord