Aucun favori
Choc allergique
Choc allergique

Choc allergique

Les chocs allergiques sont plutôt rares en montagne, car les substances allergènes sont rarement présentes dans la nature. Cependant, s'il arrive, un choc allergique peut rapidement mettre la vie en danger.

ÉTAPE 1: RECONNAITRE LES SYMPTOMES
Lors d'un choc allergique, le corps réagit non seulement à l’endroit où il est en contact avec la substance étrangère, mais aussi par un gonflement, une rougeur, des démangeaisons ou des pustules au niveau général. Les muqueuses de tout le corps, et donc aussi la gorge gonflent. Le danger est donc l’étouffement aigu, qui peut survenir en quelques minutes. Cette situation peut rapidement mettre la vie en danger et entraîner une perte de connaissance conte laquelle on ne peut rien.

ÉTAPE 2: PRISE EN CHARGE PSYCHOLOGIQUE
En tant que secouriste, il est important de garder son calme et de ne pas se laisser entrainer par la peur et l'agitation de la personne atteinte. Lorsqu’on cherche du médicament, on doit rassurer la personne et lui parler agréablement.

ÉTAPE 3: AIDER LA PERSONNE A PRENDRE SON MEDICAMENT PERSONNEL
Une fois que le médicament a été trouvé (il s'agit d'une seringue qui ressemble habituellement à un gros stylo), il doit être administré le plus vite possible. C'est la personne concernée qui s'en charge elle même. Un secouriste peut l’aider si elle n'a plus la force ou la coordination nécessaire. Il est important que cela se fasse sous supervision du malade. Un secouriste n'est pas autorisé à donner des médicaments d'urgence tout seul!
La vitesse de réaction étant ici très importante, il n'est pas nécessaire de se déshabiller. La seringue pénètre tous les vêtements, même les pantalons d'escalade ou les jeans. Le muscle de la cuisse est le mieux adapté comme site d’injection. Pour s'assurer que le médicament est complètement libéré dans le corps, il faut maintenir la seringue pendant 10 secondes avant de la retirer à nouveau. Bien sûr, c'est la personne concernée qui le sait le mieux.

ÉTAPE 4: APPELER LES SECOURS OU NON?
Après avoir pris le médicament en général, l'essoufflement s’atténue. Il est alors possible de discuter ensemble pour décider s'il est possible de poursuivre la course ou s'il est nécessaire de redescendre.

ÉTAPE 5: SI LA PERSONNE N’A AUCUN MEDICAMENT PERSONNEL AVEC ELLE
Si la personne concernée n'a pas de médicaments d'urgence avec elle ou ne connaît pas cette réaction, les secours doivent être appelés immédiatement et attendus ensemble. Si la personne perd connaissance et qu’elle respire encore, on la met en position latérale de sécurité. Si la personne ne respire plus, on doit commencer immédiatement la réanimation.

VIDEO
Choc allergique

ORTOVOX utilise des cookies afin d'optimiser le site en fonction des besoins ses visiteurs. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies .

Je suis d'accord