Aucun favori
Equipement d'escalade pour les alpinistes Equipement d'escalade pour les alpinistes
Sous-chapitres: Matériel 

Matériel

GRIMPER EN TOUTE SÉCURITÉ EN PARTANT AVEC LE BON MATÉRIEL

Les grimpeurs ont besoin de matériel. Les alpinistes ont besoin d’encore plus de matériel. En plus des compétences personnelles et des conditions météo, il est fondamental d’avoir le bon équipement de qualité en escalade alpine. C’est pourquoi l'équipement est soumis à différentes normes, auxquelles il doit se conformer. En plus de la norme européenne (EN), il y a la norme UIAA (Union Internationale des Associations d'Alpinisme), qui est devenue la norme mondiale.

Du casque aux chaussons d'escalade: l’équipement de base pour l'alpinisme comprend plus de matériel que pour l'escalade sportive ou en salle. L'équipement peut varier ou devoir être complété selon la course envisagée, mais l’équipement de base nécessaire pour chaque cordée reste le même.

Matériel: L’équipement de base pour l'alpinisme
1
2
3
4a
4b
5
6
7
8
9
10

L’équipement de base se compose de 10 éléments:

Harnais
1
Harnais
Casque
2
Casque
Chaussons d’escalade
3
Chaussons d’escalade
Appareils d’assurage et descendeurs
4
Appareils d’assurage et descendeurs
Sac à pof et pof
5
Sac à pof et pof
Anneaux de sangle
6
Anneaux de sangle
Mousquetons à vis et HMS
7
Mousquetons à vis et HMS
Mousquetons à doigt
8
Mousquetons à doigt
Cordelettes en Dyneema ou Kevlar
9
Cordelettes en Dyneema ou Kevlar
Mobile
10
Mobile

Harnais

Que ce soit pour l’escalade sportive, la cascade de glace, l’escalade alpine ou la randonnée à haute altitude: le harnais est une pièce maitresse de l’équipement. Le marché offre une large variété de harnais, qui ont des propriétés différentes en fonction de l'utilisation.

Harnais cuissard

HARNAIS CUISSARD

Le club alpin recommande de s’encorder avec un harnais cuissard. Mais il existe de petites différences entre les cuissards utilisés en escalade sportive, randonnée en haute altitude ou alpinisme : si les harnais d’escalade sportive ont moins de boucles porte-matériel, c’est justement ce qui est crucial en alpinisme. Il faut suffisamment de place pour les dégaines,  dispositifs d’assurage mobiles etc. En alpinisme, le rembourrage est moins important qu’en escalade alpine puisque les chutes sont évitées autant que possible dans les grandes voies. Cependant, le harnais doit être bien ajusté et les sangles à l'arrière des cuisses et aux hanches doivent être assez larges, pour éviter qu’il ne devienne inconfortable voir douloureux en suspension ou pendant une longue descente en rappel.

A l’inverse, les harnais de randonnée en haute altitude n'ont pas été conçus pour rester longtemps en suspension, ils n'ont donc pas de sangles larges et sont à peine rembourrés. Ils sont par contre peu encombrants et extrêmement légers.

Harnais torse

HARNAISE TORSE

Un harnais torse est une extension du harnais cuissard, qui ne peut donc être utilisé qu’en complément au cuissard. En cas de chute, il empêche le grimpeur de basculer la tête en bas, même si la probabilité que cela se produise est généralement faible. Avec un sac à dos très lourd ou en cas de surpoids, le harnais torse est utile.

Harnais complet

HARNAIS COMPLET

Le harnais complet était principalement utilisé autrefois en alpinisme ou course en haute altitude. Aujourd’hui, il est surtout utilisé dans l’industrie (travaux acrobatiques) ou pour les enfants, dont la musculature n’est pas encore bien développée. Il n'est pas utilisé en alpinisme ou en escalade sportive, car les chutes peuvent être dangereuses en raison de la position suspendue qu’il entraine. 

La durée de vie de l’ensemble de l'équipement plastique ou textile est de 10 ans maximum. Passé ce délai, les harnais, sangles, cordes, casques et co. doivent impérativement être remplacés, même s'ils ne sont pas utilisés. En cas d'usure importante, il peut être nécessaire de les remplacer beaucoup plus tôt et même dans des cas extrêmes (par exemple une très grosse chute) après une seule utilisation.

Casque

Casque

En alpinisme et escalade alpine, les casques ont un double rôle : protéger des chutes de pierres et des impacts. Les casques d'alpinisme classiques ont une coque en plastique, ce qui les rend robustes mais limités dans leur protection contre les impacts latéraux. Les casques modernes moulés sont relativement légers car ils sont constitués d'un noyau de mousse polystyrène avec une coque externe relativement souple. Ils protègent de manière optimale contre les impacts mais sont plus fragiles en raison de leur construction. Les casques hybrides tentent d’associer les avantages des casques classiques et casques moulés: une construction en mousse recouverte de plastique. Les casques hybrides offrent une bonne protection, tout en restant légers. 

La durée de vie de l’ensemble de l'équipement plastique ou textile est de 10 ans maximum. Passé ce délai, les harnais, sangles, cordes, casques et co. doivent impérativement être remplacés, même s'ils ne sont pas utilisés. En cas d'usure importante, il peut être nécessaire de les remplacer beaucoup plus tôt et même dans des cas extrêmes (par exemple une très grosse chute) après une seule utilisation.

Chaussons d’escalade

Chaussons d’escalade

Tous les chaussons d'escalade ont une semelle profilée faite pour adhérer à la roche et permettre des appuis en précision. Les modèles diffèrent par la dureté de leur semelle, la tension et la forme. Un chausson d'escalade est choisi en fonction de l'utilisation souhaitée. Le chausson polyvalent parfait capable de tout faire, du problème de bloc à la grande voie en 20 longueurs n’existe pas.

Les grandes voies alpines, où le grimpeur ne peut pas se déchausser après chaque longueur, par exemple, nécessitent des chaussons plus confortables que l'escalade sportive. C’est pourquoi les chaussons d'escalade pour les grandes voies alpines ne sont pas si serrés et ont moins ou presque pas de tension. Cependant, ils doivent tenir suffisamment bien sur les réglettes ou les parois vraiment verticales pour être en mesure de grimper avec précision.

Appareils d’assurage et descendeurs

Mousqueton HMS

MOUSQUETON HMS

Une pièce essentielle de votre équipement! Il existe deux types de mousquetons HMS: les mousquetons à système de verrouillage sécurisé (= mousquetons Safelock) et à système de verrouillage non sécurisé (à vis, twistlock). Les premiers sont principalement utilisés pour se longer sur glacier ou en moulinette car ils évitent l'ouverture involontaire causée par la friction de la corde.
Les mousquetons HMS à verrouillage non-sécurisé sont utilisés dans les courses alpines: ils ont une grande ouverture, optimale pour assurer, construire un relais ou descendre en rappel. 

Tube

TUBE

En escalade alpine, on utilise des dispositifs de freinage dynamique qui sont appropriés pour arrêter, assurer et descendre en rappel et génèrent le freinage par la force manuelle exercée sur la corde de freinage. Les dispositifs d’assurage semi-automatiques comme le Grigri ou le Smart fonctionnent différemment. Ici, la course de la corde est arrêtée automatiquement en cas de chute soudaine. 

Les dispositifs de freinage dynamique comme le Tube, le demi-cabestan HMS ou le Huit sont donc utilisés en alpinisme. Cependant, en alpinisme, le tube doit avoir un anneau permettant de le fixer au relais (ATC Guide par exemple). C’est nécessaire pour l’assurage du second, car grâce à la fonction plaquette un guidage séparé de la corde est possible et la corde se bloque automatiquement. Cette méthode d’assurage est idéale lorsque deux personnes grimpent en second.
Dans une cordée à deux, on peut également assurer celui qui grimpe en tête comme le second par un demi-cabestan. 

Les dispositifs d'assurage semi-automatiques ne peuvent être utilisés que sur un seul brin, c'est pourquoi ils sont rarement voir jamais utilisés en alpinisme. L'avantage des cordes doubles est d'une part dans la possibilité descente en rappel et d’autre part la sécurité (redondance par deuxième brin).

Sac à pof et pof

Sac à pof et pof

Il s’agit principalement de magnésie en poudre ou sous forme liquide, qui assèche les mains. L'humidité de la sueur est absorbée, ce qui donne une meilleure adhérence sur la roche.

Anneaux de sangle

Anneaux de sangle

En montagne, les anneaux de sangle sont utilisés sur des points d’assurage intermédiaires ou comme connexion de points fixes. Les anneaux doivent être noués ou cousus de façon indépendante et sont généralement en polyamide (nylon) ou en dyneema. Les anneaux cousus reliés dotés de deux mousquetons sont également connus sous le nom de dégaines. Ces anneaux cousus sont utilisés en alpinisme pour les relais ou comme points d’assurage intermédiaires. L'avantage du système de dégaines ‘Alpin exe’ est qu'il permet de rallonger rapidement une dégaine pour réduire la friction liée au tirage. 

Selon la voie, le grimpeur a trois longueurs de dégaines à la ceinture, ainsi que quatre anneaux ouverts en longueurs 2 x 60, 90 cm et 120 cm pour les lunules et têtes de rocher.

Mousquetons à vis et HMS

Mousquetons à vis et HMS

Un mousqueton HMS classique a une grande ouverture et tient son nom du nœud avec lequel on l’utilise: Le demi-Cabestan (HMS en Anglais).

Le mousqueton HMS peut être utilisé pour assurer celui qui grimpe en tête comme en second avec un demi-cabestan, mais aussi pour l’auto-assurage ou la descente en rappel avec un nœud de cabestan. En comparaison, les mousquetons à vis ont des ouvertures plus petites et sont moins utilisés en (auto-) assurage. 

Mousquetons à doigt

Mousquetons à doigt

Les mousquetons à doigt sont importants en alpinisme. Ils connectent la corde avec le split ou le point d'assurage mobile dans la paroi. Les mousquetons d’escalade sont en alliage d'aluminium et équipés d'un doigt droit ou courbe. Tout comme un mousqueton à vis ou HMS, il doit répondre à une norme de résistance minimale.

Cordelettes en Dyneema ou Kevlar

Cordelettes en Dyneema ou Kevlar

Les cordelettes existent en polyamide, polyéthylène (Dyneema) ou aramide (Kevlar). Bien que le polyamide soit extrêmement résistant à la déchirure, il est plus faible que Dyneema ou Kevlar, et doit donc être plus épais et plus lourd pour répondre aux normes standard. L'avantage est son élasticité, qui peut absorber beaucoup d'énergie. 

Le Dyneema est très résistant aux déchirures et léger. Il a la meilleure résistance à la coupure, mais n'est pas très élastique. 

Le Kevlar a globalement les mêmes propriétés que Dyneema mais est un peu plus lourd en comparaison.

Attention: Les noeuds réduisent la résistance à la rupture de la cordelette. Selon le nœud, la perte de résistance est de 25 à 50%. De même, la suspension dans un mousqueton réduit également la résistance à la rupture de la cordelette.  

Mobile

Mobile

Un téléphone portable fait partie de l'équipement de base essentiel, pour appeler les secours en cas d'urgence.

Si la voie en plusieurs longueurs est équipée à loisir (avec des spits peu écartés et des points pour le relais) et si des appareils d'assurage mobile ne sont pas nécessaires, alors voici le matériel à emporter pour une cordée. La liste peut bien sûr varier en fonction des sorties.

Matériel: Équipement de base
1a
1b
2
3
4
5

L’équipement de base pour le groupe se compose de 5 éléments:

Corde
1
Corde
Sac à dos d’escalade
2
Sac à dos d’escalade
Dégaines
3
Dégaines
Carte Topo
4
Carte Topo
Trousse de premiers secours / sac de bivouac
5
Trousse de premiers secours / sac de bivouac

Corde

En escalade alpine et sportive, on utilise des cordes dynamiques. Leur extensibilité leur permet d'absorber l'énergie d’une chute, contrairement aux cordes statiques. La force de l'impact sur le grimpeur peut ainsi être réduite. Les cordes statiques sont au contraire utilisées comme cordes fixes pour monter et descendre.

On distingue trois types de cordes dynamiques: cordes à simple, cordes à double et cordes jumelées:

Corde à simple

CORDE À SIMPLE

La corde à simple est recommandée pour l'escalade sportive. Son diamètre est de 8,9 à 10,5 mm. Contrairement à la corde à double ou à la corde jumelée, la corde à simple n'offre pas de redondance, ce qui n'est pas vraiment utile en escalade sportive. En escalade alpine, par contre, des chutes de pierres ou arêtes vives peuvent abimer un brin de la corde. La descente en rappel sur toute la longueur de la corde n'est pas non plus possible avec une corde à simple.

Corde à double

CORDE À DOUBLE

Les cordes à double sont utilisées sur les voies de rocher alpines. Car la redondance est importante: c'est la réserve de sécurité lorsqu'un brin se brise. Les cordes à double sont également importantes pour le retour et la descente en rappel, car le grimpeur peut nouer les deux brins ensemble au bout de la corde et descendre en rappel sur toute la longueur. Avec la bonne technique d'escalade, vous pouvez également éviter la friction de la corde. La corde à double mesure entre 8 et 9 mm de diamètre et fait généralement 60 m de long pour une utilisation en alpinisme.   

CORDE JUMELÉE

Les cordes jumelées offrent également une redondance. Elles sont optimisées pour être légères et font entre 7,5 et 8 mm de diamètre, ce qui signifie qu'elles n'ont pas la même robustesse que les cordes à double lorsqu'elles sont sur des arêtes vives ou subissent l’impact d’une chute. Les cordes jumelées ne conviennent que pour les cordées à deux, elles ne permettent pas d’assurer deux personnes qui grimpent en second.

 

La durée de vie de l’ensemble de l'équipement plastique ou textile est de 10 ans maximum. Passé ce délai, les harnais, sangles, cordes, casques et co. doivent impérativement être remplacés, même s'ils ne sont pas utilisés. En cas d'usure importante, il peut être nécessaire de les remplacer beaucoup plus tôt et même dans des cas extrêmes (par exemple une très grosse chute) après une seule utilisation.

Sac à dos d’escalade

Sac à dos d’escalade

Un bon sac à dos d’escalade pour l'alpinisme est léger, avec un profil fin, près du corps et fait de matériaux robustes. Cela garantit une liberté de mouvement maximale, un centre de gravité optimal et un poids minimal. Enfin, il doit être porté longueur après longueur pendant des heures dans la paroi.

Dégaines

Dégaines

Les dégaines font partie de l'équipement de base de chaque cordée. Elles sont constituées de deux mousquetons et d'une sangle. Elles ont un côté destiné à être fixé dans le piton ou spit et un côté dans lequel passer la corde. Du côté du spit, l’anneau a un peu de jeu pour éviter l'inclinaison et la charge en travers. Du côté de la corde, le mousqueton est généralement fixé avec un petit caoutchouc, qui empêche la torsion. Dans les voies alpines, il est recommandé de prendre des dégaines qu’on peut rallonger afin de réduire le tirage lié au frottement de la corde et de simplifier la manipulation. 

Carte Topo

Carte Topo

Un topo est la description d'une voie d'escalade. Longueur, parcours, relais, surplombs etc y sont mentionnés. Il existe des symboles normalisés utilisés dans tous les topos. 

Trousse de premiers secours / sac de bivouac

Trousse de premiers secours / sac de bivouac

Une trousse de premiers secours et un sac de bivouac font partie de l’équipement minimum indispensable d'une cordée. La trousse de premiers secours doit inclure: bandage triangulaire, bande, rouleau de sparadrap, gants jetables, petits ciseaux, compresses, jeu de pansements. Une bonne trousse de premiers secours doit être organisée de façon claire et avoir un zip circulaire ou une ouverture suffisamment grande. Chaque cordée doit aussi être munie d’un double sac de bivouac pour pouvoir se protéger en cas de bivouac d'urgence dans la paroi.

Les voies alpines classiques sont souvent peu équipées. Du matériel supplémentaire est souvent nécessaire et il est très important de savoir l’utiliser en toute sécurité. L’utilisation de dispositifs de sécurité mobiles tels que les cams et les friends ou même les pitons est indispensable dans certaines voies.

Matériel: Équipement complémentaire pour voies alpines classiques
1
2
3
4

L’équipement supplémentaire pour le groupe se compose de 4 éléments:

Coinceurs mécaniques
1
Coinceurs mécaniques
Coinceurs et dé-coinceurs
2
Coinceurs et dé-coinceurs
Pitons et marteau
3
Pitons et marteau
Couteau pour enlever les vieilles cordelettes de rappel
4
Couteau pour enlever les vieilles cordelettes de rappel
Coinceurs mécaniques

Coinceurs mécaniques

Les friends ou camalots sont des coinceurs mécaniques ajustables qui servent à s’assurer en alpinisme. Ils fonctionnent selon le principe d’écartement de cames, afin de générer un effet de friction suffisamment élevé dans les fissures de la roche. Ils peuvent supporter une charge (chute) verticale.  

En escalade alpine, on utilise des coinceurs à Cames (Camalot), qui sont composés de trois ou quatre segments avec un ou deux axes. Les systèmes à cames avec un seul axe sur lequel se trouvent les quatre segments sont généralement appelés friends. Les camalots comportent deux axes sur lesquels sont montés les quatre segments. Cela leur permet de se rétracter davantage et de couvrir une plus grande largeur de fissure que les systèmes uni-axiaux à taille égale. 

Aujourd’hui, les coinceurs à cames (Friend et Cam) sont souvent dotés d’un segment flexible (extension du cam). Les dispositifs peuvent ainsi être placés également dans des fissures ou trous en travers.

ATTENTION: Les coinceurs doivent répondre à des normes de sécurité strictes. De nouveaux modèles copiés à bas prix apparaissent régulièrement sur le marché, qui ne répondent pas à la norme et conduisent à des accidents graves.

Coinceurs et dé-coinceurs

Coinceurs et dé-coinceurs

Les coinceurs sont des dispositifs non réglables en forme de coin (conique) qui servent de protection supplémentaire et peuvent absorber les charges verticales. Contrairement aux coinceurs à came, ils se bloquent passivement dans les fissures – alors que les coinceurs mécaniques, eux, s’écartent pour fonctionner aussi dans des fissures horizontales.  

Les coinceurs peuvent avoir différentes formes: les Stopper, les hexagonaux et les tricams. Tout comme les coinceurs mécaniques, ils sont soumis à des normes strictes en matière de résistance. Par contre, formes et tailles peuvent varier.

Pour enlever le coinceur de la fissure, celui qui grimpe en second a besoin d'un dé-coinceur. On l’utilise en poussant, voir en frappant doucement contre le coinceur dans la direction inverse à celle de la charge, le plus souvent depuis le bas. 

 

Pitons et marteau

Pitons et marteau

Ce qui est considéré par beaucoup de grimpeurs comme une antiquité, reste la norme dans certaines parois alpines, en particulier dans le sud-Tyrol: le piton. Bien qu’avec l’apparition des spits et des dispositifs d’assurage mobiles, les pitons se soient "démodés", les sud-Tyroliens ont choisi de s’opposer à la rénovation des voies avec des spits. De plus, le grimpeur en situation d'urgence est ouvert à ce type de solution lorsqu'un point de sécurité doit être installé.

On distingue les pitons en acier doux ou en acier dur. Les pitons en acier dur sont utilisés dans la roche primaire (granite et gneiss), car les fissures ont généralement une forme droite et le piton n'a donc pas à "s'adapter". Les pitons en acier doux sont utilisés dans le calcaire car ils doivent s'adapter à la forme de la fissure.

Pour placer un piton: Les pitons en acier doux doivent être insérés dans la fissure au tiers de leur longueur; les pitons en acier dur aux deux-tiers. 

Couteau pour enlever les vieilles cordelettes de rappel

Couteau pour enlever les vieilles cordelettes de rappel

Dans les parois alpines, il y a souvent du matériel qui reste dans le mur pendant des années, souvent de vieilles élingues sur les relais. Il est très important de prêter attention à l'état de ces cordelettes. Un petit couteau emporté dans le sac permet de couper les vieilles cordelettes qui ne devraient plus être utilisés sur les relais, les lunules et les pitons. De plus, le couteau peut permettre de couper sa propre corde en cas de besoin si elle est coincée.

QUIZ: MATÉRIEL

Quel type de corde emmenez-vous pour une course  d'alpinisme?

Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 4
Quiz matériel: Quel type de corde emmenez-vous pour une course d'alpinisme?

Quel type de corde emmenez-vous pour une course d'alpinisme?

En escalade, on utilise des cordes qui absorbent la force de l’impact causé par une chute et réduisent l'énergie de la chute. Choisissez le type de corde à emporter pour votre sortie en escalade alpine!

C'est malheureusement la mauvaise réponse.

Quiz matériel: Quel dispositif d'assurage n'est PAS utilisé en escalade alpine?

Quel dispositif d'assurage n'est PAS utilisé en escalade alpine?

En alpinisme, on utilise des dispositifs d’assurage adaptés au freinage, à l’assurage et à la descente en rappel. Quel dispositif d'assurage ne convient PAS pour l'escalade alpine?

C'est malheureusement la mauvaise réponse.

QUIZ MATÉRIEL
Quels sont les avantages d’utiliser des dégaines que l’on peut rallonger en escalade alpine? Les dégaines font partie de l’équipement de base en escalade sportive comme en alpinisme. Pour l’escalade en grandes voies alpines, on utilise des dégaines qui peuvent être rallongées. Pourquoi?

C'est malheureusement la mauvaise réponse.

Sous-chapitres: Matériel

Felicitations

Vous avez répondu correctement à toutes les questions du Quiz matériel!

Découvrez les bons produits pour vos courses alpines

Soyez préparé!

TRAD 25

TRAD 25

Climbing
En savoir plus

TRAD 24 S

Climbing
En savoir plus
First Aid Mini

First Aid Mini

Emergency Equipment
En savoir plus
Bivy Double

Bivy Double

Emergency Equipment
En savoir plus

ORTOVOX utilise des cookies afin d'optimiser le site en fonction des besoins ses visiteurs. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies .

Je suis d'accord